Cabillaud en croûte d’herbes

Il m’arrive très souvent de me dire que nous avons une chance inouïe d’avoir des commerçants de proximité qui connaissent et aiment leur travail. Je me fais cette réflexion aujourd’hui encore.

Mon boulanger innove régulièrement et propose des pains excellents et originaux. Tous ont une belle croûte, une mie aérée et ne sèchent ni ne ramollissent au bout de quelques heures. En allant chercher ma baguette tout à l’heure, il m’offre sa nouvelle création : un pain aux raisins secs. Je n’ai pas pu résister à la tentation de le goûter immédiatement… un petit goût de miel, des raisins secs fondants, aucune acidité, bref un régal.

Détour par le primeur et là, nouvelle surprise. Des endives à cueillir soi-même, d’une fraîcheur inégalable, et des légumes printaniers de production locale à des prix défiant toutes les grandes surfaces du coin. J’adore, merci !

Dans le panier coloré du vert des légumes, il y a des pommes de terre grenaille, du beau persil et une grappe de tomates cerise. De quoi accompagner des filets de cabillaud tout frais. Allez hop, en cuisine !

Pour 2 personnes, il vous faut :

2 filets de cabillaud ; 400g de pommes de terre grenaille ; 1 grappe de tomates cerise ; 50g de beurre mou ; 1/2 bouquet de persil ; 1 cuil à soupe de jus de citron ; 3 cuil à soupe de chapelure ; 1 cuil à café de piment d’Espelette en poudre ; sel, poivre du moulin + fleur de sel

Laver et sécher le persil.

Mixer le beurre mou et le persil avec le jus de citron pour obtenir une pommade homogène. Saler, poivrer, parfumer de piment d’Espelette. Mélanger à nouveau et réserver au réfrigérateur au moins 1 heure.

Laver et égoutter les pommes de terre grenaille. Dans une cocotte en fonte, verser un filet d’huile d’olive et ajouter les pommes de terre une fois l’huile chaude. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 45 minutes en les retournant de temps en temps.

Pendant ce temps, sortir le beurre du réfrigérateur. Y ajouter la chapelure et bien mélanger.

Préchauffer le four à 180*C.

Retirer les arêtes des filets de cabillaud. Étaler le beurre sur les filets. Les déposer dans un plat à four et enfourner pour 10 minutes.


Laver les tomates cerise, les laisser en grappe.

Une fois les pommes de terre cuites, fondantes, à la peau légèrement colorée, les réserver. Déposer la grappe de tomates dans la cocotte chaude, couvrir et les colorer à feu moyen. 2-3 minutes suffisent.

Dans une assiette, déposer un filet de cabillaud avec sa croûte, les pommes de terre grenaille salées à la fleur de sel et poivrées, et une demie grappe de tomates.

Bon appétit !

Publicités

Auteur : unpianodanslejardin

J'aime cuisiner pour partager, pour faire plaisir à mes proches, pour me faire plaisir, pour les bonnes odeurs qui émanent d'un plat mijoté ou d'un gâteau dans le four, pour les souvenirs d'enfance qui remontent en ma mémoire devant les fourneaux... J'habite dans la campagne du sud-ouest, face aux Pyrénées, entourée de champs et de forêts. Entre mes multiples activités, j'essaye de faire pousser des légumes dans le potager et des fruits dans le verger pour les cuisiner.

2 réflexions sur « Cabillaud en croûte d’herbes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s