Panettone

Le soleil tape derrière la vitre, chauffant de ses rayons la pièce un peu fraîche encore ce matin. C’est une journée de printemps comme on les aime. Douce, inondée de soleil, égayée par les chants des oiseaux et parfumée des fleurs de fruitiers. C’est un temps idéal pour pétrir une pâte et la laisser gonfler près de la fenêtre. Ca tombe bien, je mangerais bien un panettone. Allez hop, en cuisine !

Il vous faut :

4 jaunes d’oeufs ; lait ; 600g de farine ; une bonne pincée de sel ; 90g de sucre ; 1 sachet de levure de boulanger déshydratée ; 100g de beurre frois ; 100g de raisins secs ; 100g d’écorces d’orange confites ; 1 cuil. à soupe de rhum ; 1 cuil. à soupe d’eau de fleur d’oranger ; 1 jaune d’oeuf pour la dorure

Laisser macérer les raisins secs dans un bol avec le rhum et 1 cuil. à soupe d’eau bouillante pendant 20 minutes. Couper les écorces d’orange confites en petits cubes.

Dans un verre mesureur, mettre les jaunes d’oeufs et compléter avec le lait pour obtenir 360ml.

Dans le bol du robot, verser la farine, la levure, le sucre, l’eau de fleur d’oranger, le sel et le mélange lait-oeufs. Pétrir 10 minutes à vitesse lente. Couper le beurre froid pour l’ajouter et pétrir 10 minutes encore à vitesse lente.

Ajouter les raisins égouttés et les oranges confites. Pétrir rapidement.

Couvrir d’un film alimentaire et laisser gonfler pendant 1 heure près d’une source de chaleur.

Dégazer (appuyer sur la pâte plusieurs fois pour faire sortir le gaz), former une boule et la placer dans un moule haut. Laisser lever à nouveau jusqu’à ce que la pâte double de volume, environ 1 heure à 1 heure et demi.

Préchauffer le four à 180°C. Dorer le panettone à l’oeuf et enfourner 35 à 40 minutes. Si besoin, vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau ; elle doit ressortir sèche.

Bon appétit !

Après de multiples recherches, j’ai enfin trouvé la recette de panettone que je préfère et que je vous livre ici, sur l’excellent blog On dine chez Nanou. Merci à elle de ce plaisir des papilles ! IMG_E5160.JPGIMG_E5158

En guise de verre mesureur, j’utilise ici un biberon sur lequel sont indiquées plus précisément les graduations.

Je cuis mon panettone dans mon moule à charlotte à parois lisses.

 

Publicités

Auteur : unpianodanslejardin

J'aime cuisiner pour partager, pour faire plaisir à mes proches, pour me faire plaisir, pour les bonnes odeurs qui émanent d'un plat mijoté ou d'un gâteau dans le four, pour les souvenirs d'enfance qui remontent en ma mémoire devant les fourneaux... J'habite dans la campagne du sud-ouest, face aux Pyrénées, entourée de champs et de forêts. Entre mes multiples activités, j'essaye de faire pousser des légumes dans le potager et des fruits dans le verger pour les cuisiner.

2 réflexions sur « Panettone »

  1. superbe ce panettone !! comme je n’ai pas de moule adéquat je le fais dans un moule haut et je mets une feuille de papier cuisson que je fais dépasser du bord pour qu’il puisse monter mais le résultat est moins réussi que là ! Bravo ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s