Fraises tièdes au thym

La première récolte a un goût de victoire. Peu importe que les fruits soient issus d’une petite jardinière sur le rebord de la fenêtre ou d’un potager grand comme un terrain de foot, on est tellement fier de cueillir puis exhiber notre butin. On croque une framboise juteuse, une tomate charnue, une feuille de salade craquante et on est tout chose. Le plaisir des choses simples…

Il restait quelques fraises rescapées de notre gourmandise au retour du jardin, on les a alors mangées au dessert, avec du thym frais. Le plaisir des choses simples… Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

250g de fraises ; 4 brins de thym ; 1 cuil à café d’huile d’olive ; cassonade ; poivre du moulin

Laver, équeuter les fraises. Laver et sécher le thym.

Couper les fraises en deux dans le sens de la longueur.

Chauffer l’huile d’olive dans une poêle, y jeter les fraises. Saupoudrer de cassonade, parsemer de feuilles de thym, poivrer légèrement et remuer sans cesse.

Dès que les fraises sont chaudes, les mettre dans quatre ramequins puis arroser du jus de cuisson. Servir aussitôt.

Bon appétit !

Cake aux carottes et lentilles corail

Un coup d’oeil par la fenêtre et la journée s’annonce aussi maussade que les précédentes. Le printemps s’est caché derrière les parapluies. Tout n’est plus que flaque d’eau. Lorsque la pluie donne un peu de répit à ses gouttes, le vent prend l’affaire en charge. Bref, il fait un temps pourri. On est bien décidé cependant à ce que la météo ne nous gâche pas totalement la saison. Avec un ciré et des bottes pour armure, armé d’un sécateur, on affronte l’humidité pour couper les fleurs du jardin. On ne peut pas en profiter à l’extérieur et bien, tiens, on en profitera à l’intérieur. Iris, pivoines et premières roses sont alors regroupés dans un vase et tout d’un coup, le printemps, privé de dehors, s’invite dans la maison. Qu’il soit le bienvenu.

Pour l’accueillir, il fallait bien une recette haute en couleurs. Carottes et lentilles corail mettront grâce à leur oranger, du soleil dans l’assiette. Je dédie cette recette pleine de gaieté à Cuisinons de saison du blog Cuisine de Gut, tout aussi coloré. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

175g de lentilles corail ; 2 carootes ; 3 oeufs ; 2 gousses d’ail ; 1 cuil. à soupe d’huile d’olive ; 50g d’emmental ; 35g de chapelure ; 1 cuil. à café de graines de cumin ; 1 cuil. à café de curry ; sel, poivre

Faire cuire les lentilles corail dans un grand volume d’eau salée pendant 10 à 15 minutes. Egoutter et réserver.

Préchauffer le four th. 170°C.

Laver, éplucher et couper les carottes en dés. Eplucher et dégermer l’ail.

Faire revenir à la poêle les dés de carottes et les gousses d’ail pressées avec l’huile d’olive pendant 5 minutes. Saler et poivrer.

Dans un saladier, battre les oeufs avec la chapelure. Ajouter les lentilles corail, les carottes, et les épices. Couper l’emmental en dés et l’incorporer au mélange.

Verser la préparation dans un moule à cake et enfourner pour 45 minutes.

Bon appétit !

Pour réaliser ce cake, je me suis inspirée d’une recette trouvée dans mon stock de magazines Elle à table.

Asperges rôties

Le moment de l’apéritif est idéal pour passer outre les convenances de la table. Aux anges celui qui aime manger avec les doigts ! On peut prendre, sans retenue, entre le pouce et l’index, tranches de saucisson, crevettes, bâtonnets de carotte et autres feuilletés. Les soupes chaudes et froides sont vues directement dans les verrines tandis que l’on trempe tous volontiers les fleurettes de chou-fleur dans un bol de sauce commun. De petites serviettes en papier permettent de maintenir nos mains propres ou de déposer les piques utilisées par les plus délicats d’entre nous.

Pour un apéritif printanier, on choisit de belles asperges vertes à picorer du bout des doigts. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

1 botte d’asperges vertes ; le jus d’un citron ; fleur de sel ; huile d’olive

Préchauffer le four à 180*C.

Rincer et éponger les asperges vertes, en couper les queues.

Disposer les asperges sur une plaque du four recouverte d’une feuille de papier cuisson. Arroser de jus de citron et d’un filet d’huile d’olive. Parsemer de fleur de sel.

Enfourner pour 12 minutes pour des asperges légèrement craquantes ou 15 minutes pour des asperges fondantes.

À la sortie du four, couper les asperges en tronçons et assaisonner encore d’un peu de fleur de sel. Servir chaud ou tiède.

Bon appétit !

J’ai trouvé cette recette sur le fabuleux blog Torchons et Serviettes.