Courgettes farcies à la brandade de cabillaud

Il y a des villes dont le nom chante. La première serait Toulouse mais là, peut-être manque t-on un peu d’objectivité. Et puis il y a Roma, Sevilla, Lisboa, Nice… Ah Nice… rien que le nom, on est déjà transporté dans une ambiance douce et ensoleillée. Faute de se la couler douce le long de la fameuse promenade, on va fermer les yeux et s’imaginer avoir ramené d’un marché local les quelques courgettes rondes de Nice que notre primeur vend sur ses étals.

Pour changer de la traditionnelle farce à la viande, on va pêcher du cabillaud chez le poissonnier, et hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

600g de filets de cabillaud ; 600g de pommes de terre à purée ; 8 cl d’huile d’olive ; 1 gousse d’ail ; persil frais ; 1 branche de thym frais ; sel, poivre.

Peler les pommes terre, les couper en gros cubes et les plonger dans une grande casserole d’eau froide salée. Porter à ébullition puis cuire 30 minutes.

Pendant ce temps, cuire les filets de cabillaud à la vapeur une dizaine de minutes.

Éplucher et dégermer l’ail. Hacher le persil.

Dans un saladier, écraser l’ail. Ajouter cabillaud et pommes de terre et écraser l’ensemble à la fourchette tout en mélangeant et en arrosant d’huile d’olive. Saler, poivrer, ajouter le persil et mélanger à nouveau. Réserver.

Préchauffer le four à 190*C.

Laver les courgettes. Couper le chapeau et les creuser avec une petite cuillère pour enlever les pépins. Saler légèrement le fond des courgettes puis les farcir avec la brandade de cabillaud.

Disposer les courgettes farcies dans un plat à gratin, ajouter la branche de thym et mouiller le fond avec un peu d’eau. Recouvrir le plat d’une feuille de papier aluminium et enfourner à four chaud pendant 30 minutes.

Bon appétit !

S’il vous prend une envie irrésistible de fromage, gratiner ces courgettes farcies une fois la cuisson achevée en les parsemant d’emmental râpé et en les passant au gril du four 5 minutes.

Publicités

Auteur : unpianodanslejardin

J'aime cuisiner pour partager, pour faire plaisir à mes proches, pour me faire plaisir, pour les bonnes odeurs qui émanent d'un plat mijoté ou d'un gâteau dans le four, pour les souvenirs d'enfance qui remontent en ma mémoire devant les fourneaux... J'habite dans la campagne du sud-ouest, face aux Pyrénées, entourée de champs et de forêts. Entre mes multiples activités, j'essaye de faire pousser des légumes dans le potager et des fruits dans le verger pour les cuisiner.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s