Sauté de porc au lait de coco, carottes Vichy

Il n’y a pas d’occasion particulière. La semaine est banale, la journée est routinière. Les habitants de la maison ont vaqué à leurs occupations quotidiennes. Les uns au travail, les autres à la crèche ou à l’école. L’heure du repas du soir approche. Petites et grandes jambes tournent autour de la table pour y déposer assiettes, verres, couverts. Chacun s’affaire pour préparer ce moment familial. On s’assied enfin, à sa place habituelle. Puis, le temps du repas, on se raconte respectivement notre journée, par anecdotes. On parle du devoir d’histoire, du collègue du bureau d’à côté, du cadeau d’anniversaire de Mamie. Les enfants posent des questions « sur la vie » auxquelles il va falloir répondre, ce qui n’est pas toujours aisé. Le repas terminé, on va à nouveau tous s’éparpiller dans des occupations diverses mais là, durant le dîner, on s’est retrouvés.

Une recette familiale s’accordera très bien à ce moment banal mais ô combien agréable. Sauté de porc au lait de coco et carottes Vichy. Allez hop, en cuisine.

Pour 4 personnes, il vous faut :

600g de sauté de porc ; 4 oignons ; 2 cuil à soupe d’huile d’olive ; 165ml de lait de coco ; 2 cubes de bouillon de volaille ; 1 cuil à café de fécule de Maïzena ; 1 pincée de gingembre et de cannelle ; 1,2 kg de carottes ; 50g de beurre ; 15g de sucre ; 3 cuil à soupe de persil haché ; sel, poivre

Éplucher les carottes, les laver et les couper en fines rondelles.

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre. Lorsqu’il mousse, ajouter le sucre et mélanger. Ajouter ensuite les carottes puis un cube de bouillon de volaille et 1,5 litre d’eau.

Cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.

Pendant ce temps, éplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans une cocotte avec l’huile d’olive. Couvrir et les faire fondre à feu très doux pendant 20 minutes.

Ajouter la viande et la colorer à feu vif.

Baisser le feu. Ajouter le lait de coco, bien mélanger et émietter un cube de bouillon de volaille. Épicer. Mijoter à feu doux quelques minutes.

À la fin de la cuisson des carottes, parsemer de persil haché et servir aussitôt.

Bon appétit !

Soupe de blettes et navets boule d’or

Émerveillés, impressionnés, admiratifs. Nous voilà petits et grands devant ces monstres articulés de bois et d’acier qui déambulent dans la ville. Le spectacle promettait d’être grandiose, il l’est. Et tout en se mouvant avec des gestes d’une précision étonnante, ces mastodontes nous offrent un moment de poésie enchanteur. Devant tant de finesse paradoxale, nous nous inclinons. La foule ébahie applaudit, et nous aussi. Merci de tant de beau.

Pour nous remettre de tant d’émotions et d’une si belle journée d’air citadin, une bonne soupe s’impose. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

Les feuilles d’une botte de blettes ; 4 navets boule d’or ; 2 pommes de terre ; 1 oignon ; 1 gousse d’ail ; 15g de beurre ; 1 litre d’eau ; 2 cuil à soupe de crème fraîche ; sel, poivre

Laver et éponger les feuilles de blettes. Éplucher pommes de terre, navets, oignon et ail. Essuyer les pommes de terre.

Émincer l’oignon. Couper les navets et les pommes de terre en rondelles.

Dans un faitout, faire fondre le beurre. Y faire revenir l’oignon et l’ail écrasé. Ajouter les navets et les pommes de terre et faire revenir à feu doux, à couvert, une dizaine de minutes.

Ajouter les feuilles de blettes, et les faire fondre 2 minutes en remuant souvent.

Verser 1 litre d’eau et cuire à couvert pendant 20 minutes.

Mixer le tout avec une cuillère à soupe de crème fraîche, du sel et du poivre.

Bon appétit !