Gâteau verre de lait

À l’aube des grandes vacances, de nombreux grands-parents sont sur le pied de guerre. Les petits-enfants arrivent. Bientôt, le logis va raisonner de rires et de cris de joie, la pièce à vivre sera semée d’obstacles en tout genre pourvu que ce soit un jouet, l’étendoir à linge croulera sous les vêtements de petite taille. À table, on ne mangera jamais autant de frites qu’à cette période de l’année et le congélateur est envahi par les glaces à l’eau en forme d’ours et de dinosaure. Il y aura aussi les câlins-dodo, les bisous collants de sucre, les histoires du soir, les petites mains qui se glissent dans les grandes.

Une des grandes préoccupations des papis et mamies réquisitionnés reste. Que faire pour occuper les enfants ? Et bien, faisons un gâteau par exemple. Un gâteau par les petits, pour les petits (les grands peuvent en manger aussi !). Je vous fais partager cette recette que j’ai trouvé sur le blog de Céline, Une abeille en cuisine. Visitez-le et abonnez-vous, il est super.

Allez hop, en cuisine !

Pour 8 personnes, il vous faut :

1 verre de lait (25cl) ; 1 verre de sucre en poudre ; 3 verres de farine ; 3 œufs ; 1 sachet de levure chimique ; 3/4 de verre d’huile neutre ; quelques gouttes d’extrait de vanille ; le zeste d’un citron bio (évidemment).

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte, battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le lait, l’huile, l’extrait de vanille et le zeste de citron râpé. Bien mélanger.

Incorporer la farine et la levure petit à petit. Mélanger pour obtenir une pâte lisse.

Verser la pâte dans un moule beurré et fariné puis enfourner pour 40 à 45 minutes.

Bon appétit !

Sur le même principe de réalisation que le gâteau au yaourt, ce gâteau verre de lait est, à mon goût, plus léger. Une fois entamé, recouvrez-le d’un torchon, il restera moelleux pour une prochaine dégustation.

Pain aux céréales

Le goût du pain frais tartiné de crème chaude au petit matin. Le goût du pain frais beurré trempé dans un œuf à la coque. Le goût du pain frais imbibé de la sauce du plat. Le goût du pain frais sur lequel on a déposé un magnifique et odorant morceau de fromage. Le goût du pain frais que l’on ne peut pas s’empêcher de grignoter. La croûte qui craque sous la dent, la mie aérienne et tendre. Et la bonne odeur du pain frais…

Allez hop, en cuisine !

260g de farine blanche T65 ; 200g de farine complète T110 ; 20g de graines de sésame ; 20g de graines de pavot ; 20g de graines de lin ; 1 sachet de levure de boulanger déshydratée (5g) ; 9g de sel ; 350ml d’eau tiède.

Dans le bol d’un robot muni du crochet, verser les farines, les graines, le sel d’un côté et la levure à l’opposé et terminer par verser l’eau.

Pétrir à vitesse lente pendant 10 minutes puis à vitesse moyenne 5 minutes encore. Recouvrir le bol d’un linge et le placer dans un endroit chaud sans courant d’air. Laisser lever pendant 1 heure jusqu’à ce que la pâte double de volume.

À l’aide d’un pinceau, huiler légèrement un moule à cake ou de la forme choisie.

Une fois levée, dégazer la pâte et la placer dans le moule. Recouvrir le moule d’un linge et le placer à nouveau dans un endroit chaud sans courant d’air pendant 1 heure pour de la pâte gonfle encore.

Préchauffer le four à 210*C. Y déposer un bol rempli d’eau.

Faire deux ou trois entailles sur la pâte gonflée. Enfourner le pain à côté du bol d’eau pendant 30 à 35 minutes.

Démouler le pain et laisser refroidir sur une grille.

Bon appétit !

Pas de robot ? Rien de grave. On pétrit à la main !