Aubergines comme une moussaka

« Ce n’est pas comme ça que ça se fait mais c’est comme ça que je les préfère ». Cette phrase, lancée tel un appel par Monsieur Loulou, implique un petit arrangement avec la recette originale. Lorsque la saison des aubergines arrive à son terme, on revient le panier lourd de ces derniers légumes du potager et on réalise l’ultime moussaka version Monsieur Loulou de l’année. Pas question, en plus, d’en cuisiner pour un repas. La quantité est exigée afin de nourrir les convives puis le congélateur.

Le plat à gratin le plus grand de la cuisine est sorti pour l’occasion. Allez hop, en cuisine !

Pour 8 personnes, il vous faut :

4 grosses aubergines ; 1kg de bœuf haché ; 75cl de coulis de tomates ; 2 oignons ; 3 gousses d’ail ; 3 brins de thym ; 1 cuil à café de cannelle ; 1 cuil à café de noix de muscade + 1/2 cuil à café pour la béchamel ; 50g de beurre ; 50g de farine ; 50cl de lait ; sel, poivre ; huile d’olive ; 50g de pecorino râpé ou de feta émiettée.

Laver les aubergines, les couper en fines rondelles.

Imbiber une feuille d’essuie-tout d’huile d’olive et en essuyer une grande poêle, puis la mettre à chauffer à feu fort. Colorer les tranches d’aubergines de chaque côté. Recommencer l’opération à chaque poêlée. Réserver les aubergines colorées dans une plat et couvrir d’un film alimentaire.

Éplucher les oignons et l’ail, les émincer finement. Dans une poêle, les faire dorer avec un peu d’huile d’olive à feu doux ; incorporer la viande hachée pour la faire colorer en remuant régulièrement. Ajouter ensuite le coulis de tomates, la cannelle, la noix de muscade, les brins de thym effeuillés. Saler, poivrer. Mijoter à feu doux environ 40 minutes. Réserver.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen puis ajouter la farine. Remuer jusqu’à obtenir une pommade qui se détache des parois. Baisser le feu et verser petit à petit le lait sans cesser de remuer. Faire épaissir un peu mais garder la béchamel assez liquide. Assaisonner avec la noix de muscade, le sel et le poivre.

Préchauffer le four à 180*C. Beurrer un plat à gratin. Déposer une couche d’aubergines au fond, recouvrir de la moitié de viande, recommencer une deuxième fois, puis couler la béchamel sur le dessus du plat. Recouvrir de pecorino râpé ou de feta émiettée. Enfourner 35 minutes.

Bon appétit !

Vous pouvez remplacer la viande de bœuf par de l’agneau et le thym par de l’origan.

Point de béchamel en Grèce mais de la sauce blanche ; de même, le pecorino n’a rien de grec, la feta oui !

À votre guise ! « Ce n’est pas comme ça que ça se fait mais c’est comme ça que je les préfère ! »

Publicités

Dorade au four

On ferme les yeux. L’odeur du poisson et de l’iode, le bruit de l’eau et des bottes en caoutchouc frottant sur le tablier de la même matière, les marchands qui attirent le chaland en l’interpellant, le vent marin qui refroidit nos oreilles peu couvertes, le panier dans les mains. Pas de doute, on est à la criée. Comme au marché, chacun a sa façon de se fournir en marchandise de la mer. Il y a ceux qui ont leur(s) stand(s) et leur(s) pêcheur(s) habituels. D’autres flânent, comparent les prix et la brillance des yeux et des écailles. Ca y va du conseil de préparation, de l’échange de recettes, des nouvelles du petit dernier, de la météo, des quotas de pêche…

« Elles sont pas belles mes dorades ? ». Oh que si ! Au four, sur un lit de légumes et farcies d’aromates… En plus, le poissonnier a eu la gentillesse de les vider et de les écailler. Que du bonheur. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

2 dorades ; 4 pommes de terre ; 2 courgettes ; 2 tomates ; 2 gousses d’ail ; 1 citron bio ; 2 bouquets d’aromates (1 branche de thym et romarin, 1 feuille de laurier) ; huile d’olive ; une pincée de piment d’Espelette ; sel, poivre.

Préchauffer le four à 180°C.

Eplucher et laver les pommes de terre, éplucher les gousses d’ail, laver les courgettes (les éplucher si elles ne viennent pas du potager), les tomates et le citron. Rincer et éponger le thym, le romarin et le laurier. Détailler les pommes de terre et courgettes en cubes, les tomates et le citron en rondelles, émincer grossièrement l’ail.

Déposer sur la plaque du four les légumes pour former un lit. Garnir chaque dorade d’un bouquet d’aromates et de rondelles de citron. Les disposer sur le lit de légumes et les arroser d’un mince filet d’huile d’olive. Saler, poivrer, assaisonner d’une pincée de piment d’Espelette.

Mettre à cuire dans le four pendant 30 minutes.

Bon appétit !

IMG_4382

IMG_4386

Pour servir, c’est au choix. Vous pouvez lever les filets avant de servir ou présenter vos dorades entières à vos convives pour lever les filets au moment. Pour tout dire, ça dépend de votre dextérité devant l’exercice. Si vous avez peur d’en faire de la charpie, lever les filets à l’abri des regards dans la cuisine… 😉

 

Aubergines gratinées

Il faut s’y résoudre. La pelouse du jardin est parsemée des feuilles jaunes des cerisiers, les colchiques fleurissent les prés, les figues sont arrivées… l’été touche à sa fin. Mais on résiste, on freine des quatre fers. Et quand bien même la lumière pâlit, blanchit, il reste des vestiges de la belle saison auxquels on s’accroche un peu.

Oui, les feuilles des legumes du potager baissent du nez mais le rendement est loin d’être ridicule. Pour preuve, une récolte d’aubergines et de tomates dont on va profiter. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

4 aubergines ; 3 tomates ; 125g de mozzarella ; 1/2 bûche de fromage de chèvre ; huile d’olive ; thym frais ; sel, poivre 

Préchauffer le four à 18 *C.

Laver et équeuter les aubergines, les couper en 2 dans la longueur (en 3 si elles sont plus grosses).

Strier profondément chaque tranche d’aubergines avec la lame d’un couteau. Arroser d’huile d’olive, saler et poivrer. Placer sur une plaque et enfourner 25 minutes.

Pendant ce temps, détailler la mozzarella et la bûche de chèvre en tranches.

Laver et trancher les tomates. Laver le thym.

À la sortie du four, disposer 2 tranches de tomates sur les aubergines puis les tranches de mozzarella sur les unes, les tranches de chèvre sur les autres.

Saler, poivrer, parsemer de thym. Enfourner à nouveau pour 20 minutes et servir dès la sortie du four.

Bon appétit !

Cette recette m’a été inspirée par celle de Chef Nini « Aubergines rôties, sauce tomate et mozzarella ». Si vous ne connaissez pas son blog, allez-y, c’est super.

Salade de haricots verts, tomates et courgettes

Il faut bien reconnaître que les jours de canicule,  l’appétit est plus modéré que d’habitude. Surtout, la torpeur nous pousse à une certaine flemme. Le temps lourd donne envie d’un repas léger et frais, rapide et facile à réaliser. Une bonne salade fera l’affaire. Le potager fournira la nécessaire, c’est parfait.

Pour cette salade, j’ai utilisé un vinaigre à la pulpe de tomate-poivron au piment d’Espelette de chez Popol que des amis m’ont offert. Son goût sucré convient très bien à cette salade. Vous pouvez très bien le remplacer par du vinaigre balsamique, de Banyuls ou de miel.


Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

600g de haricots verts ; 1 grosse courgette ; 4 tomates ; 1 petit oignon rouge. Pour la vinaigrette : 1 cuil à soupe de vinaigre à la pulpe de poivron au piment d’Espelette ; 2 cuil à soupe d’huile d’olive ; sel, poivre.

Laver les légumes. Cuire les haricots verts à la vapeur 15 minutes pour qu’ils restent craquants. Les égoutter et les laisser refroidir.

Éplucher l’oignon, le hacher très grossièrement. Couper la courgette et les tomates en dés.

Préparer la vinaigrette : dans un bol, mélanger le vinaigre au sel et au poivre. Ajouter ensuite l’huile petit à petit. Battre pour bien mélanger.

Déposer tous les légumes dans un grand saladier et arroser le vinaigrette. Bien mélanger.

Bon appétit !

Et pourquoi pas mixer plusieurs variétés de tomates pour colorer le tout et varier les saveurs. Ici, Cornues de Andes et Noires de Crimée.

Escalopes de poulet au pesto 

Il ne fait pas beau. Le soleil et la chaleur jouent aux abonnés absents. Dans la maison familiale, les grands-parents ont sorti les petits chevaux, dames, cartes pour occuper les enfants. On se réfugie alors dans la bibliothèque et les souvenirs de lecture font surface. On tombe finalement sur les livres illustrés et l’un d’eux nous attire particulièrement. Il y a des années, il nous avait servi d’herbier. Les feuilles séchées en marquent les pages. On l’ouvre au hasard : Ocymum basilicum. Tiens, justement, il est devenu énorme au jardin…

Après avoir lu les vertus médicinales du basilic qu’on ne soupçonnait pas, on se dit qu’on le mettrait bien à l’honneur au prochain déjeuner, histoire de faire revenir le soleil. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

4 fines escalopes de poulet ; 4 fines tranches de jambon Serrano ; 10 feuilles de basilic ; 2 cuil à soupe de parmesan râpé ; 4 cuil à soupe d’huile d’olive + quelques gouttes pour la cuisson ; 1 grosse gousse d’ail ; sel, poivre

Hacher finement le basilic et l’ail. Ajouter l’huile d’olive, le parmesan, le sel et le poivre. Mélanger jusqu’à obtenir une crème homogène.

Étaler la crème sur les escalopes. Les rouler, les entourer d’une tranche de jambon et ficeler.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle. Y faire dorer les escalopes sur toutes les faces. Ajouter un petit peu d’eau et laisser cuire à feu doux et à couvert pendant 8 à 10 minutes.

Avec une ratatouille ou tout simplement, quelques tomates du jardin, c’est le soleil dans l’assiette.

Bon appétit !


Gratin d’aubergines au chorizo

On n’a pas fait les courses. Le réfrigérateur est quasi vide, le placard fait la tête et on n’a vraiment pas envie d’accomplir la corvée. Pourtant, l’heure du repas approche et il faudra bien nourrir la tablée.

Le potager vient alors à notre secours. Voici que les pieds d’aubergines ont gentiment décidé de nous fournir 3 aubergines mûres qui ne demandent qu’à être mangées. Un petit bout de chorizo, un reste de mozzarella et du parmesan accompagneront ces belles violettes. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

3 ou 4 aubergines selon la taille ; 25cl de coulis de tomates ; 100g de chorizo fort ou extra fort selon votre goût ; 125g de mozzarella ; parmesan râpé ; huile d’olive ; 1 brin de thym

Laver et couper les aubergines en cubes. Dans une poêle, faire chauffer un filet d’huile d’olive pour y faire cuire les aubergines à couvert et à feu doux pendant une dizaine de minutes. Ajouter le coulis de tomates et le brin de thym, poursuivre la cuisson une dizaine de minutes supplémentaires.

Préchauffer le four à 180*C.

Ôter la peau du chorizo et le détailler en fines rondelles. Couper la mozzarella en tranches.

Dans un plat à gratin, disposer les aubergines puis les rondelles de chorizo. Recouvrir de la mozzarella et de parmesan râpé. Enfourner pendant 20 minutes

Bon appétit !

Tarte courgette et feta

Et si on ne mettait pas la table ? Pour cette fois, ni table de salle à manger, de cuisine ou de salon. Pas besoin d’aller bien loin pour bousculer un peu les habitudes. Ce soir, on étale la nappe sur la pelouse, on s’assoit sur l’herbe et on profite de la douceur du soir. Quelques bougies, un ou deux coussins, on est bien.

Pour un dîner de la sorte, on pourrait faire une tarte. Ça tombe bien, il y a des courgettes et de la ciboulette au jardin. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

1 pâte brisée (ici) ; 2 courgettes ; 150g de feta ; 1 oignon ; 25 cm de crème fraîche ; 4 œufs ; une dizaine de brins de ciboulette ; sel, poivre.

Laver les courgettes et les émincer en fines rondelles. Éplucher et émincer l’oignon.

Faire chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et faire suer les oignons et les courgettes pendant 10 minutes. Saler, poivrer.

Étaler la pâte brisée et la froncer dans un moule à tarte.

Préchauffer le four à 180*C.

Deposer courgettes et oignon sur la pâte.

Fouetter les œufs avec la crème. Saler et poivrer. Verser sur la garniture. Émietter la feta sur la tarte. Parsemer de la ciboulette lavée et ciselée.

Enfourner pour 30 minutes.

Bon appétit !