Soupe de cerises Mojito : Foodista challenge #30

Deuxième Foodista Challenge pour moi.Ce défi culinaire, créé par Stéphanie, du blog Cuisine moi un mouton, engage les amateurs de cuisine(s) à mettre un ingrédient ou un thème à l’honneur. Pour cette édition, Stéphanie de Fil et Croq nous a demandé de célébrer la saveur Mojito.

Pour connaître et consulter les recettes des éditions précédentes, je vous invite à consulter la liste suivante :

 

Pour le thème Saveur Mojito, j’ai imaginé une page complète de recettes, toutes en fait déjà vues et revues et re-revues. Et puis, les cerises ont fait leur entrée dans le jardin… Soupe de cerises Mojito, c’est parti. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

500g de cerises ; 50cl d’eau ; 4 cuil. à soupe de rhum ; 2 citrons verts + 1 pour le décor (facultatif); 150 g de sucre en poudre ; 10 feuilles de menthe fraîche + 4 pour le décor

Laver les citrons verts, en zester 2. laver les feuilles de menthe ; laver et équeuter les cerises.

Dans une casserole, porter l’eau à ébullition avec le rhum, le sucre, le jus des deux citrons et la moitié du zeste, 10 feuilles de menthe.

Une fois à ébullition, couper le feu et ôter les feuilles de menthe. Plonger les cerises dans ce sirop, couvrir et laisser infuser 15 minutes.

Réserver au frais jusqu’à complet refroidissement.

Servir dans des récipients individuels, saupoudrer de la deuxième moitié de zeste de citron vert, décorer d’une feuille de menthe et d’une rondelle de citron.

Bon appétit !

Découvrez les recettes proposées par les participants à cette édition en cliquant sur les liens suivants :

Fil et Croq  – Maman Adele aux fourneaux – Pourquoi je grossis – 123 Dégustez – J’ai toujours aimé la moutarde – La cuisine maison, et pourquoi pas moi ? – Keskonmangemaman – des recettes à gogo – Play with food – Encore un gateau – Petites cuillères et charentaises – I love cake – Les petites chouquettes – Le blog de cata – Les placards de Lise – Gourmand et bio – Jeune et affamée – Un piano dans le jardin – United colours of macarons – Les recettes de Mélanie – Comme une envie de douceurs – Ou la c’est bon – La Petite Ju Nantaise – La table de Clara – La cuisine de Blanche – Julea cuisine – Chaud patate –

 

Salade de fraises et framboises à la menthe

Il faut bien reconnaître que la meilleure façon de manger des fraises et de framboises, c’est nature. À peine cueillies, toutes chaudes de soleil et juteuses, hum…

Mais accommodée en salade, c’est pas mal non plus. Ce mélange de fruits relevé par quelques feuilles de menthe et d’un zeste de citron s’accompagne très bien de tuiles aux amandes ou de petits sablés au pavot par exemple. Les plus gourmands déposeront une boule de glace au yaourt sur le dessus de leur verrine…. Bref. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

500g de fraises ; 250g de framboises ; une dizaine de feuilles de menthe fraîche ; le zeste d’un citron bio et un trait de son jus ; 1 cuil à soupe de sucre roux.

Laver et égoutter les fraises, les framboises ; laver les feuilles de menthe, les éponger dans un papier absorbant ; laver le citron.

Couper les fraises en deux, les plus grosses en quatre et les déposer dans un saladier avec les framboises. Saupoudrer d’une cuil à soupe de sucre roux et arroser d’un trait de jus de citron. Parsemer du zeste de citron râpé. Ciseler les feuilles de menthe et les incorporer au tout. Mélanger délicatement pour ne pas abîmer les fruits.

Réserver au réfrigérateur au moins 1 heure.

Bon appétit !


Flan à la ricotta 

On pique-nique. Les bicyclettes ont été nettoyées et révisées après stockage hivernal, le panier contient déjà la couverture, il ne manque plus qu’à le charger des victuailles qui seront mangées en pleine campagne.

Le flan à la ricotta est idéal pour l’occasion. Léger, frais, citronné avec des notes de cannelle.

Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

250g de ricotta ; 3 œufs ; 1/2 cuil à soupe de farine ; 50g de sucre ; le zeste râpé d’un citron bio ; une pincée de cannelle en poudre ; 1 cuil à soupe de rhum ambré.

Préchauffer le four à 150*C. Beurrer un moule à cake. Laver le citron.

Casser 2 œufs en séparant les blancs des jaunes.

Deposer la ricotta dans une jatte, l’écraser à la fourchette pour l’assouplir. Ajouter les jaunes d’œuf et 1 œuf entier et bien mélanger.

Verser le sucre dans la jatte ainsi que la farine, le zeste de citron, la cannelle et le rhum. Mélanger le tout.

Monter les blancs en neige ferme et le incorporer délicatement à la préparation.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 45 minutes. À la sortie de four, attendre 15 minutes avant de démouler.

Déguster tiède, à température ambiante ou froid.

Bon appétit !

 Fraisier déstructuré

Cette année, nous avons eu envie de se retrouver autour d’une tablée de Pâques avec un menu bousculant les classiques. Ma mère s’est donc chargée de l’agneau pascal : point de gigot ou d’épaule mais un délicieux tajine. Dans les coquetiers, les œufs ont été remplacés par des fleurs de bignone.


Pour le dessert, le traditionnel fraisier devait être un peu bousculé. J’ai donc réalisé un gâteau reprenant tous les ingrédients du fraisier et les ai assemblé façon tarte aux fraises bariolée : une base génoise, un coulis de fraises, une crème mousseline et des fraises. Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

Pour la génoise : 3oeufs ; 70g de sucre ; 70g de farine ; une pincée de sel.

Pour la crème mousseline : 25cl de lait entier ; 1 gousse de vanille ; 2 jaunes d’œufs ; 22g de sucre en poudre ; 15g de farine ; 15g de Maïzena ; 75g de beurre pommade.

500g de fraises ; une cuil à soupe de cassonade ; 3 feuilles de mélisse.

Réaliser la génoise : préchauffer le four à 180*C.

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel.

Fouetter les jaunes avec le sucre pendant au moins 5 min. Ajouter la farine tamisée puis les blancs en neige délicatement.

Verser la pâte à génoise dans un moule à manqué ou un cercle de 20cm de diamètre. Enfourner pendant 20 minutes

À la sortie du four, envelopper dans un torchon légèrement humide et réserver.

La crème mousseline : fendre la gousse de vanille en deux, gratter les graines dans une casserole avec le lait et la gousse. Faire frémir sur feu moyen.

Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter la farine et mélanger à nouveau.

Retirer la gousse de vanille et incorporer doucement le lait chaud au mélange en fouettant tout le temps. Remettre le tout dans la casserole sur feu doux en remuant sans cesse au fouet. Peu à peu, la crème épaissit, continuer jusqu’à ce que le fouet laisse des traces dans la crème. Arrêter le feu, couvrir d’un film alimentaire au contact et laisser refroidir à température ambiante.

Lorsque la crème est froide, la placer dans le bol d’un robot et fouetter à vitesse maximale. Ajouter petit à petit le beurre coupé en morceaux. Poursuivre le fouettant pendant 3-4 minutes pour bien incorporer le beurre. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 heure au moins, au mieux une nuit.

Le coulis de fraises : laver et équeuter 50g de fraises. Les déposer dans une petite casserole avec une cuil à soupe de cassonade, les feuilles de mélisse et mettre sur feu doux. Remuer de temps en temps et couper le feu lorsque les fraises ont fondu. Mixer pour obtenir un coulis.

Laver et équeuter le reste des fraises.

Replirnune poche à douille avec la crème mousseline.

Couper la génoise en deux dans l’épaisseur. Arroser le disque de génoise avec le coulis de fraises encore chaud. Déposer les fraises entières sur le disque imbibé et alterner avec un plot de crème mousseline. Avec la chaleur du coulis, la crème va fondre ; coulis et crème vont alors se mélanger un peu, créant des volutes rouges.

Réserver au réfrigérateur.

Au moment de servir, décorer de quelques feuilles de mélisse et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit !

Gâteau moelleux aux amandes 

Et si on démarrait la semaine en douceur ? On pourrait se régler d’un gâteau qui accompagne aussi bien une salade de fruits, un thé ou café, ou un petit goûter.

Il y a longtemps que j’avais fait ce gâteau moelleux et j’avais d’ailleurs coutume de mélanger amandes et pignons de pin. Les derniers pignons de ma réserve ayant été ingrédients de la dernière salade, je les ai ici remplacés par des amandes effilées. Ce fut une bonne idée.(on est jamais mieux flatté que par soi-même… !!!). Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

95g de sucre en poudre ; 80g de beurre pommade (mou) ; 65g de poudre d’amandes ; 2 œufs ; 25g de farine ; 1 pincée de sel ; 1 cuil à soupe de rhum ambré ; 20g d’amandes effilées

Préchauffer le four à 180*C.

Dans un saladier, mélanger le sucre et le beurre puis ajouter la poudre d’amandes. Incorporer les œufs. Bien mélanger.

Ajouter la farine, le sel, le rhum et battre jusqu’à obtenir un appareil homogène.

Verser dans un moule à manqué beurré et parsemer d’amandes effilées.

Enfourner et faire cuire pendant 20 minutes

Bon appétit !

Rochers noix de coco

Nous déplorons, à juste titre, le gaspillage alimentaire que nous connaissons aujourd’hui. Des tonnes de nourriture non consommée jetées, ça me révolte. Bien sûr, avec nos petits bras musclés, on ne peut pas changer le monde mais le notre, si.

Combien de fois avons-nous réalisé des recettes pour lesquelles nous n’utilisions que les jaunes ou les blancs d’oeufs… Pendant longtemps, ils sont passés dans l’évier, poussés dans les canalisations par un jet d’eau froide. Halte ! Il y a tant de gourmandises à confectionner avec seulement un jaune ou des blancs d’oeufs. En voici une : les rochers noix de coco. Une recette tirée du livre de Christophe Felder « Pâtisserie ! », rien que ça !

unknown

Allez hop, en cuisine !

Pour une quinzaine de rochers, il vous faut :

2 blancs d’oeufs ; 100g de noix de coco ; 90g de sucre en poudre.

Préchauffer le four à 220°C.

Mettre tous les ingrédients dans une jatte. La déposer sur une casserole remplie d’eau chaude à moitié et mélanger au bain-marie pendant environ 10 minutes.

Former à la main des petits rochers à la forme que vous souhaitez et les déposer sur une feuille de papier sulfurisé.

Enfourner pour 6 à 7 minutes en surveillant la cuisson.

img_3799

img_3801

Bon appétit !

Poires rôties 

Le week-end est passé trop vite. Demain matin, il faudra retourner à l’école, au travail, se dépêcher, reprendre le rythme et l’organisation millimétrée de la semaine. Chaque dimanche soir est un peu comme la veille d’une rentrée scolaire perpétuelle, on se rend compte que ce sont les dernières heures du week-end avec un petit pincement au cœur.

Mais si on se faisait cool ? Un verre de vin (à consommer avec modération), une soupe, une tartine de roquefort et un petit dessert tout léger. Le blues du dimanche soir ne passera par nous !

Allez hop, en cuisine !

Pour 2 personnes, il vous faut :

2 poires ; une noisette de beurre demi-sel ; 1 cuil à soupe de cassonade ; poivre du moulin ; un filet de jus de citron

Peler, épépiner et couper les poires en dés. Les arroser d’un filet de jus de citron.

Faire fondre le beurre demi-sel dans une poêle. Y déposer les poires, couvrir et cuire à feu doux une dizaine de minutes en remuant de temps en temps.

Ôter le couvercle, saupoudrer de cassonade. À feu vif, colorer les poires en remuant sans cesse jusqu’à ce que le sucre fonde et enrobe les poires. Poivrer avant de servir.


Bon appétit !