Petits poivrons sautés

On se retrouve. Les enfants courent dans le jardin. Chacun vante sa technique de démarrage du barbecue. L’un apporte une bouteille de rosé frais, l’autre une salade. On a ramassé les radis et tomates cerise du jardin. Les chichis des tables d’hiver sont oubliés, ont fait place aux nappes et serviettes en papier. Bref, c’est l’été.


Sur les étals des marchés, les petites poivrons font leur apparition. Parfaits pour l’apéritif estival. Qui piquent ou doux, c’est selon votre goût. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

400g de petits poivrons ; huile d’olive ; fleur de sel.

Laver et sécher les poivrons.

Faire chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle, y déposer les poivrons. Couvrir et baisser à feu doux. Cuire 15 à 20 minutes en remuant régulièrement.

Déposer dans le plat de service, saler à la fleur de sel. Servir chaud ou tiède.

Bon appétit !

Gaspacho

« J’aime pas les concombres », dit le copain que vous regardez d’un œil amusé. Amusé parce que c’est le quatrième verre de gaspacho qu’il déguste en 10 minutes. Le copain n’aime pas le concombre mais semble adorer le gaspacho et vous, vous aimez bien le copain (sinon vous ne l’auriez pas invité !). Donc, vous ne lui dites pas que dans votre gaspacho, il y a une bonne part de concombre, vous le regardez juste avec un œil amusé.

Cette version du gaspacho n’est pas l’originale, vous n’y trouverez pas de vinaigre de Xérès ni de pain rassis (toutes mes excuses à mes aïeux espagnols). Parfois même, l’oignon n’y prend pas part au gré des envies. Voilà, vous savez tout. Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

1kg de tomates bien mûres ; 1 poivron jaune ou rouge ; 1 concombre ; 1 oignon ; 2 gousses d’ail ; huile d’olive ; sel , poivre ; piment de Cayenne ou d’Espelette ( beaucoup plus doux).

Laver les légumes. Éplucher oignon, gousses d’ail, concombre. Épépiner le poivron. Émincer les tomates.

Deposer le tout coupé grossièrement en dés dans un mixeur et mixer. Ajouter un filet d’huile d’olive ( je dirais même une rasade !). Saler, poivrer, ajouter une pointe de piment. Mixer à nouveau.

Rectifier l’assaisonnement à votre goût et deposer au réfrigérateur au moins une nuit.

Servir bien frais. Bon appétit !

Clafoutis aux cerises de Pierre Hermé

C’est la pleine saison. Les cerisiers sont chargés de fruits rouges, dans lesquels se reflètent les rayons du soleil. Comme de nombreux fruits d’été, j’en mangerais à devenir malade. Une cerise dans le panier, une cerise dans la bouche, une cerise dans le panier, une cerise dans la bouche…


Avant qu’elles ne disparaissent toutes mangées, il faut vite faire un clafoutis. La recette de Pierre Hermé est ma préférée. Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

500g de cerises ; 100g de sucre ; 125g de farine ; 1 pincée de sel ; 3 œufs ; 30cl de lait

Laver et équeuter les cerises.

Les déposer dans un saladier et saupoudrer de la moitié du sucre. Laisser macérer 30 minutes.

Préchauffer le four à 180*C et beurrer un moule en porcelaine.

Tamiser la farine dans une saladier, ajouter le sel et le reste de sucre. Battre les œufs en omelette, les ajouter à la farine et au sucre, et bien mélanger. Ajouter le lait et mélanger à nouveau.

Disposer les cerises dans le plat en porcelaine puis verser la préparation par-dessus.

Enfourner 30 à 40 minutes. Servir froid.

Bon appétit !

Muffins anglais

Voilà un de mes pêchés mignons, le muffin anglais. Comme nombre de leurs adeptes, je faisais des razzias de ces petits pains chez Marks and Spencer lorsque Toulouse en comptait encore un. Depuis la rupture de cet approvisionnement, je me rabattais sur les rayons de mon supermarché mais rien à voir ! En faisant un tour parmi mes blogs préférés, je trouve enfin LA recette qui me paraît parfaite sur C’est ma fournée.

Allez hop, en cuisine !

Pour 10-15 muffins, il vous faut :

430g de farine type 45 ; 70g de semoule fine ; 150g d’eau ; 150g de lait ; 20g de beurre pommade ; 10g de sel ; 10g de sucre ; 20g de levure fraîche

Émietter la levure dans la cuve du robot.

Mélanger l’eau et le lait, faire tiédir légèrement et verser ce mélange sur la levure.

Ajouter la semoule fine et la farine, puis le sucre, le sel et le beurre pommade. Pétrir 10 minutes à vitesse lente jusqu’à ce que la pâte se détache des parois. La mettre en boule.

Mouiller un torchon avec de l’eau chaude, l’essorer à fond et en recouvrir la cuve. Laisser lever la pâte pendant 2 heures à température ambiante ; elle double de volume.

Fariner un plan de travail, abaisser la pâte au rouleau sur 1 cm d’épaisseur. Détailler des cercles avec un emporte-pièce de 9 cm. Déposer les disques sur un plan fariné.

Recouvrir d’un torchon sec et laisser reposer les muffins pendant 1 heure pour qu’ils doublent de volume.

Faire cuire les muffins dans une poêle sans matière grasse, sur feu doux, environ 10 minutes sur chaque face.

Bon appétit !




Les muffins de conservent très bien pendant 2 jours dans un sac en plastique fermé. La congélation leur va bien aussi.

Je les adore passés au grille-pain, tout chauds, tartinés de beurre qui fond instantanément. Hum…

Riz au lait de coco

Ça sent bon. Où que nos yeux se posent dans le jardin, il y a des fleurs, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Et elles embaument. Des parfums légers, portés par la brise tout aussi légère ; chaque passage dans le jardin est un voyage olfactif.

J’avais envie d’un dessert onctueux, doux, pour s’assortir avec de si belles journées : un riz au lait de coco. Fondant, crémeux, une petite touche d’exotisme… Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

70cl de lait entier ou demi-écrémé ; 150g de riz rond ; 70g de sucre ; 40cl de lait de coco. 

Dans une casserole, porter le lait à ébullition puis baisser le feu et verser riz et sucre.

Remuer régulièrement tout en cuisant à feu doux.

Après 20 minutes, ajouter la moitié du lait de coco et poursuivre la cuisson en continuant de remuer.

Quand le riz est cuit, fondant, couper le feu et verser le reste de lait de coco. Laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pour au moins 2 heures.

Bon appétit !

Tarte épinards feta

Elle est généralement silencieuse. Elle s’installe sur le marche-pied, observe, attentive aux mouvements, aux bruits et aux petits morceaux qui pourraient tomber. Que la tâche culinaire nous lie aux fourneaux pour quelques heures ou quelques minutes, elle patiente et joue la compagne bienveillante.


Ils sont arrivés il y a peu sur les étals et on se réjouit de les ajouter à notre panier : les épinards. À la crème, en béchamel, en salade… tout leur va. Une tarte ira très bien aussi. Allez hop, en cuisine ! 

Pour 6 personnes, il vous faut :

Pour la pâte : 300g de farine ; 150g de beurre ; 1 cuil à café de sel ; 5cl d’eau ; 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique.

300g d’épinards frais ; 150g de feta ; 1 poignée de pignons de pin ; 2 œufs ; 15cl de crème fraîche ; huile d’olive ; noix de muscade ; sel, poivre.

La pâte : dans le bol du robot, mélanger farine, sel et beurre mou jusqu’à obtenir un mélange sableux. Ajouter l’eau et le vinaigre puis pétrir pour faire une boule homogène. La placer au réfrigérateur dans un papier cuisson pour 20 à 30 minutes.

Préchauffer le four à 210*C.

Équeuter, laver et essorer les épinards. Dans une poêle, mettre à chauffer un filet d’huile d’olive et faire cuire les épinards 3 minutes en remuant sans cesse. Réserver.

Dans un saladier, battre les œufs avec la crème fraîche, une pincée de noix de muscade, de sel et de poivre.

Étaler la pâte et froncer un moule à tarte.

Déposer les épinards dans le fond du moule. Par-dessus, ajouter la feta coupée en dés et recouvrir du mélange œufs-crème. Parsemer de pignons de pin.

Enfourner à 210*C pendant 10 minutes puis baisser le four à 180*C et continuer la cuisson 20 minutes 

Bon appétit !

Lapin à la tomate et aux agrumes

Bientôt Pâques et ses lapins en chocolat. En attendant de les croquer oreille par oreille, on en met un en chair et en os dans la cocotte. Une dame près de chez nous en élève (tout comme poules,coqs et poulets) et nous en fournit des bien dodus pour un prix dérisoire. Ça fait du bien de manger bon et beau !

Tant qu’à faire, on le cuisine avec des tomates concassées du potager, mises en bocal en octobre dernier, et on le parfume de laurier et romarin empruntés au jardin. Quelques saveurs d’agrumes bio viennent compléter le tableau gustatif. Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

1 lapin ; 500g de tomates concassées ; 1 orange bio ; 1 citron bio ; 1 oignon ; 2 gousses d’ail ; 1 feuille de laurier ; 1 brin de romarin ; 3 ou 4 brins de persil ; huile d’olive ; sel, poivre

Découper le lapin en morceaux.

Dans une cocotte, verser une cuil à soupe d’huile d’olive et faire revenir le lapin sur toutes les faces. Réserver.

Peler et émincer l’oignon, peler, dégermer et hacher grossièrement les gousses d’ail. Laver soigneusement les agrumes et les herbes aromatiques.

Dans la même cocotte, verser une cuil d’huile d’olive, y faire dorer légèrement l’oignon et l’ail. Incorporer alors le lapin, les tomates concassées, le jus et le zeste des agrumes, un verre d’eau. Ajouter le laurier, le romarin et le persil. Saler et poivrer.

Laisser mijoter à couvert pendant 1 heure.

Bon appétit !


Encore meilleur réchauffé, ce plat se conserve également très bien au congélateur pour quelques mois.

À déguster accompagné de riz ou de fenouil braisé, ou encore d’une purée de courgettes lorsque ce sera la saison !