Courgettes farcies à la brandade de cabillaud

Il y a des villes dont le nom chante. La première serait Toulouse mais là, peut-être manque t-on un peu d’objectivité. Et puis il y a Roma, Sevilla, Lisboa, Nice… Ah Nice… rien que le nom, on est déjà transporté dans une ambiance douce et ensoleillée. Faute de se la couler douce le long de la fameuse promenade, on va fermer les yeux et s’imaginer avoir ramené d’un marché local les quelques courgettes rondes de Nice que notre primeur vend sur ses étals.

Pour changer de la traditionnelle farce à la viande, on va pêcher du cabillaud chez le poissonnier, et hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

600g de filets de cabillaud ; 600g de pommes de terre à purée ; 8 cl d’huile d’olive ; 1 gousse d’ail ; persil frais ; 1 branche de thym frais ; sel, poivre.

Peler les pommes terre, les couper en gros cubes et les plonger dans une grande casserole d’eau froide salée. Porter à ébullition puis cuire 30 minutes.

Pendant ce temps, cuire les filets de cabillaud à la vapeur une dizaine de minutes.

Éplucher et dégermer l’ail. Hacher le persil.

Dans un saladier, écraser l’ail. Ajouter cabillaud et pommes de terre et écraser l’ensemble à la fourchette tout en mélangeant et en arrosant d’huile d’olive. Saler, poivrer, ajouter le persil et mélanger à nouveau. Réserver.

Préchauffer le four à 190*C.

Laver les courgettes. Couper le chapeau et les creuser avec une petite cuillère pour enlever les pépins. Saler légèrement le fond des courgettes puis les farcir avec la brandade de cabillaud.

Disposer les courgettes farcies dans un plat à gratin, ajouter la branche de thym et mouiller le fond avec un peu d’eau. Recouvrir le plat d’une feuille de papier aluminium et enfourner à four chaud pendant 30 minutes.

Bon appétit !

S’il vous prend une envie irrésistible de fromage, gratiner ces courgettes farcies une fois la cuisson achevée en les parsemant d’emmental râpé et en les passant au gril du four 5 minutes.

Cabillaud en croûte d’herbes

Il m’arrive très souvent de me dire que nous avons une chance inouïe d’avoir des commerçants de proximité qui connaissent et aiment leur travail. Je me fais cette réflexion aujourd’hui encore.

Mon boulanger innove régulièrement et propose des pains excellents et originaux. Tous ont une belle croûte, une mie aérée et ne sèchent ni ne ramollissent au bout de quelques heures. En allant chercher ma baguette tout à l’heure, il m’offre sa nouvelle création : un pain aux raisins secs. Je n’ai pas pu résister à la tentation de le goûter immédiatement… un petit goût de miel, des raisins secs fondants, aucune acidité, bref un régal.

Détour par le primeur et là, nouvelle surprise. Des endives à cueillir soi-même, d’une fraîcheur inégalable, et des légumes printaniers de production locale à des prix défiant toutes les grandes surfaces du coin. J’adore, merci !

Dans le panier coloré du vert des légumes, il y a des pommes de terre grenaille, du beau persil et une grappe de tomates cerise. De quoi accompagner des filets de cabillaud tout frais. Allez hop, en cuisine !

Pour 2 personnes, il vous faut :

2 filets de cabillaud ; 400g de pommes de terre grenaille ; 1 grappe de tomates cerise ; 50g de beurre mou ; 1/2 bouquet de persil ; 1 cuil à soupe de jus de citron ; 3 cuil à soupe de chapelure ; 1 cuil à café de piment d’Espelette en poudre ; sel, poivre du moulin + fleur de sel

Laver et sécher le persil.

Mixer le beurre mou et le persil avec le jus de citron pour obtenir une pommade homogène. Saler, poivrer, parfumer de piment d’Espelette. Mélanger à nouveau et réserver au réfrigérateur au moins 1 heure.

Laver et égoutter les pommes de terre grenaille. Dans une cocotte en fonte, verser un filet d’huile d’olive et ajouter les pommes de terre une fois l’huile chaude. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 45 minutes en les retournant de temps en temps.

Pendant ce temps, sortir le beurre du réfrigérateur. Y ajouter la chapelure et bien mélanger.

Préchauffer le four à 180*C.

Retirer les arêtes des filets de cabillaud. Étaler le beurre sur les filets. Les déposer dans un plat à four et enfourner pour 10 minutes.


Laver les tomates cerise, les laisser en grappe.

Une fois les pommes de terre cuites, fondantes, à la peau légèrement colorée, les réserver. Déposer la grappe de tomates dans la cocotte chaude, couvrir et les colorer à feu moyen. 2-3 minutes suffisent.

Dans une assiette, déposer un filet de cabillaud avec sa croûte, les pommes de terre grenaille salées à la fleur de sel et poivrées, et une demie grappe de tomates.

Bon appétit !