Cake aux carottes et à la noix de coco

Il paraît que manger des carottes rendrait aimable et feraient les cuisses roses. En quoi est-ce gage de bonne santé d’avoir les cuisses roses ? On se le demande, surtout si on les imagine rose bonbon…

On mange tout d’abord des carottes parce que c’est bon et c’est bien suffisant. On les râpera ici mais à la vinaigrette, on préférera du sucre et de la noix de coco. Allez hop, en cuisine !

3 carottes ; 125g de beurre fondu ; 110g de sucre en poudre ; 1 sachet de sucre vanillé ; 50g de noix de coco en poudre ; 3 œufs ; 200g de farine ; 1/2 sachet de levure chimique

Éplucher les carottes, les râper avec une râpe à gros trous.

Préchauffer le four à 210*C.

Dans une jatte, battre les œufs et les sucres. Ajouter la farine et la levure, puis le beurre fondu. Mélanger jusqu’à ce que l’appareil soit lisse. Incorporer les carottes râpées et la noix de coco.

Verser le tour dans un moule à cake beurré. Enfourner pendant 10 minutes à 210*C ; baisser la température à 180*C et cuire 30 minutes. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau.

À la sortie du four, laisser tiédir puis démouler et laisser refroidir sur une grille.

Bon appétit !

Si par hasard, il restait du cake, il sera aussi bon le lendemain, surtout si vous le conservez dans une boîte en métal ou du papier d’aluminium.

Oreilles de porc et légumes poêlés

Dans le cochon, tout est bon. Donc les oreilles aussi. Me voilà devant ces abattis, interloquée. Comment ça se prépare ? Un coup d’œil sur les blogs, un autre chez Monsieur Escoffier. Me voilà lancée. Verdict ? Dans le cochon, tout est vraiment bon !

Allez hop, en cuisine

Pour 4 personnes, il vous faut :

4 oreilles de porc ; 4 pommes de terre ; 3 carottes des sables ; 2 poireaux ; 4 côtes de blettes ; persil ; huile de tournesol ; gros sel ; sel, poivre du moulin

Pour le court-bouillon : 1 carotte ; 1 oignon piqué d’un clou de girofle ; 1 feuille de laurier

Bien nettoyer les oreilles de porc : les laver et les épiler si nécessaire. Les plonger dans une grande casserole d’eau avec une grosse pincée de gros sel, la carotte épluchée, l’oignon piqué d’un clou de girofle et une feuille de laurier. Porter à ébullition et cuire à gros bouillons pendant 40 minutes en écumant de temps en temps. Égoutter et réserver.

Laver et éplucher les pommes de terre, les carottes et les côtes de blettes. Laver les poireaux. Couper les pommes de terre en cubes, détailler les côtes de blettes en tronçons, les carottes et les poireaux en rondelles. Cuire tous les légumes à la vapeur.

Détailler les oreilles de porc en morceaux. Chauffer 2 cuil à soupe d’huile dans une grande poêle. Cuire les oreilles en morceaux à feu moyen, à couvert, pendant 10 minutes en remuant très régulièrement.

Découvrir et ajouter les légumes. Cuire à feu vif pour faire dorer l’ensemble. Saler, poivrer parsemer de persil haché très finement.

Bon appétit !

Sauté de porc au lait de coco, carottes Vichy

Il n’y a pas d’occasion particulière. La semaine est banale, la journée est routinière. Les habitants de la maison ont vaqué à leurs occupations quotidiennes. Les uns au travail, les autres à la crèche ou à l’école. L’heure du repas du soir approche. Petites et grandes jambes tournent autour de la table pour y déposer assiettes, verres, couverts. Chacun s’affaire pour préparer ce moment familial. On s’assied enfin, à sa place habituelle. Puis, le temps du repas, on se raconte respectivement notre journée, par anecdotes. On parle du devoir d’histoire, du collègue du bureau d’à côté, du cadeau d’anniversaire de Mamie. Les enfants posent des questions « sur la vie » auxquelles il va falloir répondre, ce qui n’est pas toujours aisé. Le repas terminé, on va à nouveau tous s’éparpiller dans des occupations diverses mais là, durant le dîner, on s’est retrouvés.

Une recette familiale s’accordera très bien à ce moment banal mais ô combien agréable. Sauté de porc au lait de coco et carottes Vichy. Allez hop, en cuisine.

Pour 4 personnes, il vous faut :

600g de sauté de porc ; 4 oignons ; 2 cuil à soupe d’huile d’olive ; 165ml de lait de coco ; 2 cubes de bouillon de volaille ; 1 cuil à café de fécule de Maïzena ; 1 pincée de gingembre et de cannelle ; 1,2 kg de carottes ; 50g de beurre ; 15g de sucre ; 3 cuil à soupe de persil haché ; sel, poivre

Éplucher les carottes, les laver et les couper en fines rondelles.

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre. Lorsqu’il mousse, ajouter le sucre et mélanger. Ajouter ensuite les carottes puis un cube de bouillon de volaille et 1,5 litre d’eau.

Cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes.

Pendant ce temps, éplucher et émincer les oignons. Les faire revenir dans une cocotte avec l’huile d’olive. Couvrir et les faire fondre à feu très doux pendant 20 minutes.

Ajouter la viande et la colorer à feu vif.

Baisser le feu. Ajouter le lait de coco, bien mélanger et émietter un cube de bouillon de volaille. Épicer. Mijoter à feu doux quelques minutes.

À la fin de la cuisson des carottes, parsemer de persil haché et servir aussitôt.

Bon appétit !

Salade de carottes et betteraves

Une publicité disait qu' »il fait trop chaud pour travailler ». Harassés par la chaleur, on trouve malgré tout le courage d’allumer le barbecue pour griller quelque araignée de porc marinée. Cependant, la perspective d’allumer four ou autre plaque de cuisson nous fait déjà transpirer plus encore. De plus, on tendrait plutôt à se sustenter de fraîcheur. Une salade de crudités, voilà ce qu’il nous faut. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

4 carottes ; 1 betterave rouge cuite ; 2 ou 3 brins de persil ; 2 cuil à soupe de vinaigre de cassis ; 2 cuil à soupe de vinaigre de framboises ; 5 cuil à soupe d’huile d’olive ; sel, poivre

Éplucher les carottes. Les couper en deux et à l’aide d’un économe, couper chaque tronçon en lanières. Couper la betterave en cubes. Laver et hacher les feuilles de persil. Disposer le tout dans un saladier et réserver au réfrigérateur.

Dans un bol, mélanger 1 cuil à café de sel et 4 ou 5 tours de moulin à poivre. Verser les vinaigres de cassis et de framboises et bien mélanger pour dissoudre le sel. Ajouter ensuite l’huile d’olive puis émulsionner. Goûter et rajouter de l’huile d’olive selon que vous souhaitez la sauce plus ou moins douce.

Verser la sauce sur la salade et mélanger. Servir le tout bien frais.

Bon appétit !

Cake aux carottes et lentilles corail

Un coup d’oeil par la fenêtre et la journée s’annonce aussi maussade que les précédentes. Le printemps s’est caché derrière les parapluies. Tout n’est plus que flaque d’eau. Lorsque la pluie donne un peu de répit à ses gouttes, le vent prend l’affaire en charge. Bref, il fait un temps pourri. On est bien décidé cependant à ce que la météo ne nous gâche pas totalement la saison. Avec un ciré et des bottes pour armure, armé d’un sécateur, on affronte l’humidité pour couper les fleurs du jardin. On ne peut pas en profiter à l’extérieur et bien, tiens, on en profitera à l’intérieur. Iris, pivoines et premières roses sont alors regroupés dans un vase et tout d’un coup, le printemps, privé de dehors, s’invite dans la maison. Qu’il soit le bienvenu.

Pour l’accueillir, il fallait bien une recette haute en couleurs. Carottes et lentilles corail mettront grâce à leur oranger, du soleil dans l’assiette. Je dédie cette recette pleine de gaieté à Cuisinons de saison du blog Cuisine de Gut, tout aussi coloré. Allez hop, en cuisine !

Pour 4 personnes, il vous faut :

175g de lentilles corail ; 2 carootes ; 3 oeufs ; 2 gousses d’ail ; 1 cuil. à soupe d’huile d’olive ; 50g d’emmental ; 35g de chapelure ; 1 cuil. à café de graines de cumin ; 1 cuil. à café de curry ; sel, poivre

Faire cuire les lentilles corail dans un grand volume d’eau salée pendant 10 à 15 minutes. Egoutter et réserver.

Préchauffer le four th. 170°C.

Laver, éplucher et couper les carottes en dés. Eplucher et dégermer l’ail.

Faire revenir à la poêle les dés de carottes et les gousses d’ail pressées avec l’huile d’olive pendant 5 minutes. Saler et poivrer.

Dans un saladier, battre les oeufs avec la chapelure. Ajouter les lentilles corail, les carottes, et les épices. Couper l’emmental en dés et l’incorporer au mélange.

Verser la préparation dans un moule à cake et enfourner pour 45 minutes.

Bon appétit !

Pour réaliser ce cake, je me suis inspirée d’une recette trouvée dans mon stock de magazines Elle à table.

Boeuf carottes

Bébé mange ! Les murs, le sol et le plafond de la cuisine ont été protégés par de grandes bâches ; quand bien même la peinture n’est pas d’hier, le moucheté orange n’est pas à notre goût. Le chat a été escorté, pour sa sécurité, dans la pièce voisine. L’enfant, installé dans la chaise haute comme sur un trône, attend qu’on lui donne sa purée avec une impatience telle que s’il ne s’était pas sustenté depuis plusieurs jours. Il y a urgence. Dès les premièrs cuillères, on regrette de ne pas porter casque et visière de protection au regard de nos cheveux crépis de purée de carotte. On a bien fait d’éloigner le chat et son pelage ! Malgré la scène apocalyptique qui se profile dans la cuisine, on est ravi que bébé se régale et attendri par la bouille d’amour du bambin, on sourit devant le carnage faisant fi du nettoyage qui en découle.

Même si bébé est gourmet et gourmand, il reste quelques carottes qui n’ont pas fini en purée « badigeonneuse ». Toutes ces aventures méritent bien un petit plat réconfort qu’on rajoute à la liste des recettes du Cuisinons de saison du super blog Cuisine de Gut. Allez hop, en cuisine !

cuisinons-de-saison-en-fin-logo

Pour 4 personnes, il vous faut :

800g de boeuf à mijoter (type macreuse) ; 8 carottes ; 1 oignon ; 2 gousses d’ail ; 50cl de vin blanc sec ; 20cl de bouillon de boeuf ; 1 brin de thym ; 1 cuil. à soupe d’huile neutre ; persil ; sel ; 5 ou 6 grains de poivre blanc

Couper le boeuf en cubes équivalents à une bouchée. Peler et émincer l’oignon et l’ail. Eplucher et couper les carottes en rondelles.

Dans une cocotte, faire dorer la viande sur toutes les faces dans 1 cuil. à soupe d’huile.

Ajouter l’oignon et l’ail émincés, le thym et les carottes. Mouiller avec le vin blanc et le bouillon puis ajouter les grains de poivre blanc. Mélanger le tout.

Cuire à couvert sur feux doux pendant 1h30 en mélangeant de temps en temps.

Au moment de servir, saler et parsemer de persil ciselé.

Bon appétit !

Carrot cake

Après une pause estivale, c’est reparti pour les participations aux défis culinaires entre blogueurs. Ce mois-ci, Lewis du blog Fleurs de thé nous emmène aux Etats-Unis pour son désormais célèbre Tea Time Challenge!

ob_f5a337_img-9564

Je suis très contente de participer à nouveau à ce challenge dont il s’agit là de la 6ème édition. Partons donc faire un voyage aux States avec un gâteau typique, le Carrot cake.

On the road again… Allez hop, en cuisine !

Pour 8 à 10 personnes, il vous faut :

5 oeufs ; 1 citron bio ; 260g de sucre en poudre ; 480g de carottes grossièrement râpées ; 120g d’amandes en poudre ; 120g de noisettes en poudre ; 75g de farine ; 1 sachet de levure chimique ; 100g de fromage blanc ; 80g de beurre ramolli ; 80g de sucre glace ; 1 pincée de gingembre en poudre ; 1 pincée de cannelle.

Préchauffer le four à 180°C. Tapisser le fond d’un carré à pâtisserie de papier cuisson.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Fouetter en crème épaisse les jaunes, 1 cuil à café de zeste de citron et le sucre en poudre. Incorporer les carottes râpées, les amandes et noisettes en poudre, la levure et la farine tamisées.

Monter les blancs en neige puis les ajouter délicatement à la pâte en deux fois.

Verser cet appareil dans le cadre et enfourner pour 1h15. Laisser reposer le gâteau quelques minutes avant de la démouler. Laisser complètement refroidir sur une grille.

Battre en crème légère le fromage blanc et le beurre mou. Incorporer le jus du citron et le sucre glace tout en continuant de fouetter, puis les épices. Napper le gâteau de ce glaçage et réserver au froid pour qu’il prenne.

Bon appétit !

Pour le glaçage, il est important que le beurre soit vraiment mou. Ne faites pas comme moi qui n’ai pas eu la patience d’attendre…mon glaçage n’est pas lisse et joli comme il devrait l’être ! Honte à moi.

Vous pouvez répartir sur le dessus du carrot cake des amandes effilées ou des noisettes concassées préalablement torréfiées. Sur celui que je vous propose, j’ai déposé quelques pincées de noisettes en poudre.

Voici la liste des autres participants pour ce défi, n’hésitez pas à aller faire un tour de leurs jolis blogs :

1/Fleurs de Thé 🌺

2/Dyen’s Kitchen

3/United Colours of macarons

4/Croquant Fondant Gourmand

5/Quelques part en Provence

6/Gourmandises et Passions

7/Cooking 4 You

8/Chaud Patate

9/Plaisir de la maison

10/ Tout simplement fait maison

11/Gourmande et Bio

12/ Cuisine et couleurs

13/Keskonmangemaman ?

14/Sel sucre

15/Un piano dans le jardin

16/Passion Cuisine de Julie

17/Les gâteaux Delic

18/Malika/C’est MIAM