Bûche citron et noix de coco

Le sapin de Noël trône chaque année dans presque tous nos foyers. Paré de boules, pampilles et autres guirlandes, c’est un incontournable de cette période de fêtes. Mais pourquoi donc ? Outre le fait, question pratique, que les conifères soient parmi les seuls arbres verts de la saison, la légende du sapin de Noël apporte une touche de poésie à cette coutume. Elle appartient à la tradition orale alsacienne.

Autrefois, tous les arbres gardaient leurs feuilles en hiver. A l’approche de Noël, un petit oiseau se brisa l’aile et ne peut s’envoler vers les pays chauds. Tremblant de froid, il chercha abri dans le feuillage du gros chêne qui le rejeta : « Va t’en, tu vas manger tous mes glands ». Le petit oiseau s’éloigna et voulut se réfugier dans les branches du hêtre touffu qui lui ordonna : « Ne reste pas là, tu vas picorer toutes mes faînes ». L’oiseau s’échappa, terrifié, et se cacha dans le bouleau. Celui-ci le chassa à son tour : « Je ne veux pas de toi, tu vas salir mes branches ». Repoussé par tous, le petit oiseau se coucha pour mourir lorsqu’un sapin lui fit signe et l’invita à s’abriter pour se protéger du froid. la veille de Noël, un vent terrible souffla sur la forêt. Tous les arbres perdirent alors leurs feuilles. Seul le sapin resta vert, ayant recueilli le petit oiseau qui, lentement, guérit. Aux premiers rayons du soleil, il eut recouvré toutes ses forces et s’envola. Depuis ce jour, le sapin est l’arbre de Noël, généreux et protecteur, autour duquel nous nous réunissons.

Pour bien commencer la période des préparatifs des fêtes, une recette de bûche citron et noix de coco. Allez hop, en cuisine !

Pour 8 personnes, il vous faut :

Pour la génoise : 4 gros œufs ; 100g de sucre en poudre ; 100g de farine ; 50g de noix de coco râpée.

Pour le lemon curd : 15cl de jus de citron ; le zeste d’un citron bio ; 2 œufs entiers ; 1 jaune d’œuf ; 150g de sucre en poudre ; 1 cuil. à soupe bombée de fécule de maïs ; 50g de beurre doux

Pour la chantilly au yaourt : 1 yaourt à la grecque nature ; 2 cuil. à soupe de crème liquide entière ; 2 cuil. à soupe de sucre glace.

Pour le décor : sucre glace ; noix de coco râpée

La génoise : Préchauffer le four à 200°C. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mélanger les jaunes et le sucre, battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Monter les blancs en neige ferme puis les incorporer aux jaunes. Mélanger la farine et la noix de coco râpée ; à l’aide d’une spatule, les incorporer délicatement à la préparation. Verser la pâte sur une plaque à génoise recouverte de papier cuisson, lisser à la spatule et tapoter doucement la plaque sur un plan de travail pour égaliser l’épaisseur de la pâte sur la plaque. Cuire au four pendant 8 minutes. Après cuisson, laisser refroidir quelques minutes puis démouler la génoise sur un torchon humide. Rouler la génoise encore chaude dans le torchon et réserver au réfrigérateur.

Le lemon curd : Dans une casserole, battre les œufs entiers, le jaune d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le jus et le zeste de citron ainsi que la fécule de maïs. Faire cuire à feu doux en mélangeant au fouet. La crème va épaissir petit à petit. Au premier bouillon, éteindre le feu. laisser tiédir puis incorporer le beurre coupé en morceaux. Filmer au contact et réserver au réfrigérateur.

La chantilly au yaourt : mélanger le yaourt et la crème liquide dans un saladier en métal. Le mettre à refroidir au congélateur pendant 5 minutes. Battre le mélange jusqu’à obtenir la consistance d’une crème fouettée. Ajouter le sucre glace et battre quelques secondes de plus pour bien mélanger. Réserver au réfrigérateur.

Montage : Dérouler délicatement la génoise du torchon. Etaler le lemon curd en une couche régulière à l’aide d’une spatule. Rouler à nouveau la génoise puis l’enserrer dans un film alimentaire en serrant bien. laisser à nouveau reposer au réfrigérateur.

Au moment de servir, ôter le film alimentaire. Recouvrir la bûche de chantilly et saupoudrer de sucre glace puis de noix de coco râpée.

Bon appétit !

La chantilly est ici très peu sucrée. c’est pourquoi, je vous propose de la saupoudrer de sucre glace au moment de servir. Si vous voulez un goût de noix de coco plus prononcé, monter la chantilly avec de la crème de coco. De même que des zestes de citron feront un effet très joli sur votre bûche.

 

Flan à la ricotta 

On pique-nique. Les bicyclettes ont été nettoyées et révisées après stockage hivernal, le panier contient déjà la couverture, il ne manque plus qu’à le charger des victuailles qui seront mangées en pleine campagne.

Le flan à la ricotta est idéal pour l’occasion. Léger, frais, citronné avec des notes de cannelle.

Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

250g de ricotta ; 3 œufs ; 1/2 cuil à soupe de farine ; 50g de sucre ; le zeste râpé d’un citron bio ; une pincée de cannelle en poudre ; 1 cuil à soupe de rhum ambré.

Préchauffer le four à 150*C. Beurrer un moule à cake. Laver le citron.

Casser 2 œufs en séparant les blancs des jaunes.

Deposer la ricotta dans une jatte, l’écraser à la fourchette pour l’assouplir. Ajouter les jaunes d’œuf et 1 œuf entier et bien mélanger.

Verser le sucre dans la jatte ainsi que la farine, le zeste de citron, la cannelle et le rhum. Mélanger le tout.

Monter les blancs en neige ferme et le incorporer délicatement à la préparation.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 45 minutes. À la sortie de four, attendre 15 minutes avant de démouler.

Déguster tiède, à température ambiante ou froid.

Bon appétit !

Lapin à la tomate et aux agrumes

Bientôt Pâques et ses lapins en chocolat. En attendant de les croquer oreille par oreille, on en met un en chair et en os dans la cocotte. Une dame près de chez nous en élève (tout comme poules,coqs et poulets) et nous en fournit des bien dodus pour un prix dérisoire. Ça fait du bien de manger bon et beau !

Tant qu’à faire, on le cuisine avec des tomates concassées du potager, mises en bocal en octobre dernier, et on le parfume de laurier et romarin empruntés au jardin. Quelques saveurs d’agrumes bio viennent compléter le tableau gustatif. Allez hop, en cuisine !

Pour 6 personnes, il vous faut :

1 lapin ; 500g de tomates concassées ; 1 orange bio ; 1 citron bio ; 1 oignon ; 2 gousses d’ail ; 1 feuille de laurier ; 1 brin de romarin ; 3 ou 4 brins de persil ; huile d’olive ; sel, poivre

Découper le lapin en morceaux.

Dans une cocotte, verser une cuil à soupe d’huile d’olive et faire revenir le lapin sur toutes les faces. Réserver.

Peler et émincer l’oignon, peler, dégermer et hacher grossièrement les gousses d’ail. Laver soigneusement les agrumes et les herbes aromatiques.

Dans la même cocotte, verser une cuil d’huile d’olive, y faire dorer légèrement l’oignon et l’ail. Incorporer alors le lapin, les tomates concassées, le jus et le zeste des agrumes, un verre d’eau. Ajouter le laurier, le romarin et le persil. Saler et poivrer.

Laisser mijoter à couvert pendant 1 heure.

Bon appétit !


Encore meilleur réchauffé, ce plat se conserve également très bien au congélateur pour quelques mois.

À déguster accompagné de riz ou de fenouil braisé, ou encore d’une purée de courgettes lorsque ce sera la saison !